OVNI-Languedoc accueille Luc Chastan le 11 janvier 2019 à l’occasion des rencontres mensuelles de l’association à la cafétéria Flunch-Auchan.

Cette première édition de l’année est empreinte d’exotisme et évoque de manière très documentée la richesse ufologique de l’île de La Réunion sur laquelle Luc Chastan a séjourné pendant plusieurs années.

Tout d’abord la particularité physique de ce caillou volcanique est mise en avant: un million d’insulaires évoluent sur une épaisseur de 7000 mètres de cendres accumulées au fil de millions d’années. Puis l’abondance de témoignages et d’observations recensés depuis le début du XX° siècle en a contribué à en faire un mini laboratoire ufologique.

Le conférencier met l’accent sur l’ouverture d’esprit dont font preuve les réunionnais face au phénomène OVNI et on ne peut que s’en féliciter. La population locale ainsi que les médias s’inscrivent dans une approche sérieuse; les témoignages sont pris en compte puis étudiés et relayés sans délai par voie de presse ou de radio.

Ici on parle OVNI sans quolibets ni railleries. Quel bonheur…

Ensuite Luc Chastan dresse un panorama de méprises et de confusions qui incitent à une approche vigilante du phénomène. Il peut s’agir d’aéronefs, d’astres, de phénomènes météorologiques, de lasers, de lanternes thaïlandaises etc. Il peut être également question de photos surprises comme celles effectuées en1977 à l’aéroport de Gillot (La réunion) sur lesquelles on aperçoit des sphères ou des objets mystérieux accompagnant des avions de ligne. Un examen approfondi des clichés argentiques avait conclu à des anomalies techniques pendant les développements, dues à des dépôts de gélatine fixés sur la chambre.

Un article détaillé figure à la page 26 du n° 175 de la revue Lumières dans la Nuit. (année 1978).

Puis Luc Chastan va dresser le portrait ufologique de La Réunion en détaillant onze cas qui ont défrayé la chronique.

Parmi eux, l’affaire sans doute la plus importante qui avait d’ailleurs été développée par Jean-Claude Bourret dans son livre paru en 1977 chez France-Empire « La science face aux extraterrestres » avec la publication des procès-verbaux d’enquête de la Gendarmerie. L’observation s’était déroulée le 31 juillet 1968 et faisait état d’un engin ovoïde translucide occupé par deux entités comparables aux bonshommes Michelin et des traces anormales de radioactivité avait été détectées au sol et sur les vêtements du témoin. (NDR: dosage relevé: entre 15 et 20 milli rad, mesure obsolète depuis 1975 correspondant à env. 0,17 sievert. Taux cependant inoffensif pour l’homme).

Luc Chastan évoque par la suite dix autres cas aussi troublants qui s’étalent de 1975 jusqu’à 2017, ce qui incite à la réflexion pour tenter d’expliquer un volume si important d’observations pour un si petit territoire.

Et justement Luc Chastan va conclure en émettant une hypothèse. L’île de La réunion est consécutive à la présence d’un « point chaud ». Cette particularité géologique puiserait sa lave exactement dans la même région du manteau primitif de la Terre depuis 4 milliards d’années, soit peu après la création de notre planète. Au fur et à mesure de la dérive des continents, ce « point chaud », quant à lui immobile, aurait créé par effet effusif l’île de La Réunion il y a 65 millions d’années et aurait provoqué conjointement avec l’astéroïde du Yucatan (Mexique) l’extinction des dinosaures.

Ainsi, La Réunion serait-elle une spécificité géognosique pouvant expliquer le pléthore de phénomènes OVNI? La question est posée.

Le public est unanime. Cette conférence a remis au goût du jour des affaires passées, certes, mais ô combien d’actualité par leur caractère étrange et authentique.

Les personnes n’ayant pu s’y rendre pourront y assister en retrouvant Luc Chastan aux prochaines rencontres ufologiques d’OVNI-Languedoc qui se dérouleront à Nîmes le vendredi 8 février 2019 à partir de 19h au restaurant Patacrêpe, près du complexe cinéma kinepolis.

Vincent Quesnel

11 janvier 2019.Conférence de Luc Chastan aux R.U.O.L. (Rencontres Ufologiques d’OVNI-Languedoc) de Pérols (Hérault): « Les OVNIS à La Réunion ».

 

%d blogueurs aiment cette page :