Réunion interne OVNI Languedoc du 31 mars 2018

Réunion interne OVNI Languedoc du 31 mars 2018

 Sous la présidence de Thierry Gaulin, la réunion interne du 31 mars 2018 a permis de débattre de plusieurs sujets:

– Les cotisations,

– Les rencontres ufologiques d’Ovni-Languedoc,

– Les besoins en matériel audiovisuel,

– Le stage de formation à l’enquête,

– Les dernières photos de phénomènes aériens reçues par l’association,

– La gestion des archives du Groupe Palmos,

– La proposition d’un partenariat avec un groupe ufologique,

– Les conférences annuelles d’Ovni-Languedoc des 22 et 23 septembre 2018 à Pérols (34).

        L’ambiance studieuse de cette réunion a été agrémentée d’une dégustation fort sympathique de pâtisseries apportées par les participants, car chez Ovni-Languedoc on sait joindre l’ufologie à l’agréable…

                                                                                                                                                                                                     Vincent Quesnel

Ci-dessous quelques photos de la réunion.

 

 

 

 

 

 

Article de presse

Montpellier: Sphères lumineuses, extraterrestres…

On a rencontré des chasseurs d’ovnis

UFOLOGIE Les membres de l’association OVNI Languedoc enquêtent sur les observations inexpliquées dans la région…

Par Nicolas Bonzom, journaliste à « 20 minutes »

Article complet en date du 22 février 2018 accessible par le lien ci-dessous: 

https://www.20minutes.fr/montpellier/2223835-20180222-video-montpellier-spheres-lumineuses-extraterrestres-rencontre-chasseurs-ovnis

 

Le Pentagone étudiait les O.V.N.I. !

Le Pentagone reconnaît pour la première fois avoir financé un programme de recherche sur le phénomène O.V.N.I. de 2007 à 2012 !

Le Pentagone est l’équivalent de notre Ministère de la Défense. Le New York Times vient de publier ce 16 décembre que le Pentagone a participé au financement de l’Advanced Aerospace Threat Identification Program (A.A.T.I.P.), un service consacré à l’étude du phénomène O.V.N.I. et à l’évaluation de la menace qu’il peut représenter.

22 millions de dollars par an (plus de 18,6 millions d’euros), c’est ce qu’aurait coûté ce programme d’identification des menaces aérospatiales avancées. Créé en 2007 à l’initiative du sénateur démocrate du Nevada de l’époque et passionné du phénomène O.V.N.I., Harry Reid, appuyé par d’autres sénateurs tant démocrates que républicains, le programme aurait existé jusqu’en 2012.

 De nombreux cas de rencontres entre appareils de l’Air Force ou de la Navy avec des objets volants non identifiés ont été étudiés.

Certains dossiers ont retenu l’attention du New York Times : évolution à grande vitesse, position stationnaire…

La fin du financement par le Pentagone, qui va réorienter les fonds vers des priorités jugées plus urgentes, n’implique cependant pas automatiquement la disparition de l’A.A.T.I.P. ; il pourrait continuer à fonctionner avec d’autres subsides encore inconnus…

Pour Harry Reid, qui est resté au Sénat jusqu’en 2017, la problématique « ovniesque » reste « une question scientifique et de sécurité nationale » car, si « nous n’avons pas les réponses, […] nous avons beaucoup d’éléments pour justifier de se poser des questions ».

                                                                                                                                                                      Thierry Gaulin,

le 18 décembre 2017

Source : https://www.nytimes.com/2017/12/16/us/politics/pentagon-program-ufo-harry-reid.html