Disparition d’un ufologue et ami.

Disparition d’un ufologue et ami.

    Né le 22 juillet 1957, Bernard Dupi s’est intéressé au phénomène O.V.N.I. bien avant sa majorité. En 1974, la loi statuait sur la majorité à 18 ans (21 ans auparavant). Il était déjà impliqué dans la recherche ufologique, depuis belle lurette.

Il avait fondé avec Jean-Pierre Charton le groupement PALMOS puis en était devenu le président. Depuis leur base montpelliéraine, ils allaient enquêter sur bon nombre d’affaires, dont le très célèbre cas « Roméo Charlie ». « Rose C » pour les plus jeunes. Il avait répondu présent lorsque le GEPAN, en 1978, avait invité individuellement des ufologues afin de déterminer si une collaboration pouvait exister entre eux et l’institution du C.N.E.S.

    Bernard a toujours eu le virus « ovni » dans son sang, même si pendant longtemps, la vie l’a éloigné de l’ufologique. Il a plongé une seconde fois dans le petit monde des ovnis il y a une bonne dizaine d’années, en rejoignant l’association « OVNI-Languedoc »

    Landais d’origine, comme l’auteur de ces lignes, né dans la même clinique montoise que lui, avec quelques années d’avance, il allait devenir le trésorier de l’association jusqu’en 2018. Impliqué au plus haut point, soucieux de la préservation des archives, toujours disponible pour une enquête ou prêt à parcourir des centaines de kilomètres pour être présent lors d’une simple conférence ufologique ou d’un congrès, toujours prêt à apporter son expérience au bénéfice du groupe, ainsi était Bernard.

     Le petit monde de l’ufologie n’oubliera pas Bernard qui a fini par baisser les bras face à la maladie. Il est parti hier, le 16 juillet 2019, à quelques jours de son 62e anniversaire. Quant à moi, je garderai tout particulièrement le souvenir de cette journée d’été à Hyères, même si nous n’étions que fin mars 2018, où à l’occasion d’une conférence de Jean-Pierre Petit et de Robert Salas, Bernard avait revu avec bonheur un de ses vieux amis des années PALMOS.

    L’association OVNI-Languedoc pense en ce moment à sa famille, à son fils et à Christine. Ses pensées les accompagnent.

P.S. Le dessin humoristique de la commission administrative du CECRU qui illustre ce texte a aimablement été partagé par son auteur, Raoul Robé, qui a rencontré Bernard en 1980 dans le cadre de cette commission dont ils faisaient tous deux partie. Le CECRU était le Comité européen de Coordination de la Recherche ufologique.

OVNI-Languedoc pense à vous.

Décidément OVNI-Languedoc pense à vous.

Vous pourrez passer d’agréables vacances estivales en découvrant ou en redécouvrant les vidéos de son IXe congrès ufologique qui s’était déroulé il y a bientôt un an, en septembre 2018 à Pérols.

L’accès aux vidéos de notre chaîne YouTube est dorénavant accessible à partir de notre site internet.

Vous y retrouverez:

Thierry Gaulin « Quand Homo sapiens et phénomène OVNI se rencontrent.»,

James « Visiteurs extraterrestres: les mobiles.»

Joslan F. Keller « Le cas Higdon.»

Visioconférence de Thibaut Canuti: « Et si les ovnis n’existaient pas? Bilan historiographique et critique du scepticisme en ufologie. « 

Gildas Bourdais: « Les témoins extraordinaires de Michael Salla. »

Et enfin une table ronde réunissant les conférenciers ainsi que Pascal Fechner directeur du MUFON-France et Franck Maurin auteur et conférencier.

C’est l’occasion de vous rappeler que notre Xe congrès se déroulera le 8 septembre 2019 à Pérols (34) et nous vous y convions dès à présent.

Rencontres Ufologiques du 8 février 2019. Luc Chastan en conférence

Le 8 février 2019 OVNI-Languedoc organisait ses rencontres mensuelles à Nîmes et l’ufologue Luc Chastan y présentait une conférence passionnante intitulée « Les OVNIS à La Réunion »

Le conférencier qui connaît très bien cette île pour y avoir séjourné plusieurs années a d’abord dressé un panorama des méprises et des confusions habituelles qui incitent à une approche vigilante des phénomènes aérospatiaux non identifiés. Cette piqûre de rappel est indispensable en matière d’ufologie sérieuse.

Luc Chastan a ensuite abordé le riche portrait ufologique de La Réunion avec une sélection de onze cas qui ont défrayé la chronique.

Le plus retentissant d’entre eux avait d’ailleurs été évoqué par Jean-Claude Bourret dans un livre paru en 1977 « La science face aux extraterrestres » Il s’agit de l’affaire des « bonshommes Michelin » du 31 juillet 1968 où un engin ovoïde translucide occupé par deux entités avait été observé par un témoin réputé de bonne foi. Luc Chastan revient sur cette histoire croustillante avec moult détails.

Ensuite il soulève la question du volume important d’observations de phénomènes OVNI sur ce caillou volcanique d’une superficie pourtant modeste de 2500km2 et il avance alors une hypothèse surprenante mais plausible que vous découvrirez dans cette vidéo.

Vincent Quesnel, juillet 2019.

Modification de l’agenda des conférences

Bonjour à tous

Nous venons d’apprendre que Franck Maurin ne pourra assurer, à son grand regret, les conférences des 10 mai et 14 juin 2019 prévues respectivement à Pérols et à Nîmes.

Les rencontres ufologiques d’OVNI-Languedoc sont néanmoins maintenues et demain vendredi à Pérols les participants pourront débattre librement sur l’ufologie ou sur un thème connexe de leur choix.

Quant au 14 juin à Nîmes notre président Thierry Gaulin présentera une conférence sur « La diapositive du Petit-Rechain » (Belgique)

Nous vous informerons dès que possible du report éventuel des conférences de Franck Maurin.

Excellente journée à tous et à très bientôt.